Analyse Libérale

Une bonne année... Bien informé!

31 Décembre 2011 , Rédigé par Vladimir Vodarevski Publié dans #Revue du web

 

     La fin d'une année et le début d'une nouvelle sont le temps des bonnes résolutions, des nouveaux départs, et des bêtisiers à la télévision. C'est le moment choisi par le site Contrepoints pour modifier sa maquette. L'occasion de décrire ce site libéral, dont le nom est une allusion à la première revue créée par Raymond Aron.

 

     Contrepoints est un portail libéral qui présente une grande diversité d'articles. Ainsi, les articles vont du billet d'humeur à une analyse détaillée, d'un commentaire sur une actualité à la présentation d'un auteur. Aussi, pour se faire une idée du site, il convient de ne pas s'arrêter à un article, mais de naviguer à travers ses différentes rubriques.

 

     Cette diversité est illustrée par la diversité des opinions libérales qui peuvent s'y exprimer. En accord avec les principes libéraux, Contrepoints ne défend pas un courant particulier du libéralisme, mais permet à chacun de s'exprimer. Il peut donc y avoir des articles qui s'opposent.

 

     Libéral, Contrepoints est un point d'entrée pour découvrir ce courant de pensée, si méconnu en France. C'est un véritable portail qui ouvre vers d'autres sites, beaucoup de contributeurs ayant par ailleurs le leur. Comme par exemple l'Institut Coppet.

 

     Contrepoints apporte également la contradiction face aux médias traditionnels, avec des analyses différentes, enrichissant ainsi les débats. C'est un traitement libéral de l'actualité. Or, le libéralisme est très mal connu, et très peu répandu dans les médias. Il y est même galvaudé. Contrepoints apporte un point de vue réellement libéral, et montre, par exemple, que le libéralisme ne se limite pas à l'économie. A découvrir, par ceux qui veulent découvrir le libéralisme, et par ceux qui pensent le connaître, même les anti-libéraux.

 

     C'est aussi un site comportant de véritables analyses. Ce qui est malheureusement rare dans les médias. Par exemple, la question de la réglementation des marchés financiers est récurrente de nos jours. Mais quel média décrit l'origine réglementaire du pouvoir des agences de notation? Contrepoints. C'est un exemple d'information difficile à trouver, malgré la quantité d'articles sur la crise disponible dans les grands médias, et présente dans Contrepoints. C'est également dans Contrepoints qu'il est possible de découvrir Ron Paul, l'invité surprise des primaires républicaines aux USA.

 

     Dans un monde complexe, il est important, pour essayer d'y comprendre quelque chose, de pouvoir se faire sa propre opinion, en confrontant les différentes analyses. N'avoir qu'un son de cloche n'est pas pratique. Internet est une source libre d'information, mais c'est aussi un océan, ou même un univers, trop vaste pour être entièrement exploré. Contrepoints est un repère, un portail au sens propre vers la mouvance libérale. Il permet de connaître l'opinion libérale, tout en offrant des analyses et des informations pertinentes et difficiles à trouver ailleurs.

 

     C'est donc un site que je recommande à tous ceux qui veulent réfléchir par eux-mêmes. C'est le plus complet des médias libéraux que j'ai pu trouver jusqu'à présent. Il est authentiquement libéral, une école de pensée qui est très méconnue, et malheureusement parfois récupérée, et qui est à découvrir, même quand on croit la connaître. Elle est tellement galvaudée qu'on peut croire la connaître, d'après ce qu'on lit dans les grands médias, et avoir de grosses surprises quand on la découvre vraiment. Contrepoints est une référence en la matière. Et vous y trouverez des informations et des analyses introuvables, à ma connaissance, ailleurs.

 

     Une bonne et heureuse année à tous.

 

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article

Michel Martin 08/01/2012 07:30


Vladimir, est-ce que tu connais l'expression de "communisme réel"? Si ce n'est pas le cas, tu pourrais tirer profit à lire, par exemple, "Les confessions d'un homme en trop" d'Alexandre Zinoviev.
Ce serait une excellente introduction au "libéralisme réel", c'est à dire au soutien institutionnel aux plus forts que le phénomène de concentration génère. Ton libéralisme idéal permet de
comprendre certains mécanismes d'autorégulation très utiles pour ne pas surcharger les institutions d'un excès d'interventionnisme, mais il lui échappe qu'il ne s'autorégule pas globalement. Il y
a une dizaine d'année, j'ai fait partie d'un groupe de discussion de gens proches de Jean-Marie Bockel, avant qu'il ne se discrédite. Les principaux animateurs de ce groupe étaient de purs
libéraux, ce qui m'a donné l'occasion de découvrir Turgot, Hayek etc... Ils n'ont jamais répondu de façon satisfaisante à cette question de la concentration, donc au renforcement des forts.


Une référence qui va dans le sens de ton titre "bien informé", le GEAB.

Michel Martin 05/01/2012 16:38


Bonne année à toi Vladimir.


J'espère que tu nous apporteras cette année quelques réponses sur tous les inemployables générés par ta philosophie libérale mère de la lutte des places. C'est l'année de l'autisme, un bon cas
d'école sur lequel tu pourras t'exercer à entrevoir comment tu comptes leur offrir une place où ils puissent contribuer, même peu, à produire notre société. A moins que tu ne considères que ce
sont des sous-hommes?

Vladimir Vodarevski 07/01/2012 20:11



Bonne année Michel!


En espérant que tu comprennes que, dans un monde qui n'est pas libéral, accuser le libéralisme de tous les maux n'est pas très logique!



Arnaud Bichon 05/01/2012 00:04


Merci beaucoup pour cette sympathique promotion, qui nous fait bien plaisir, Vladimir !

I-Cube 02/01/2012 09:40


Bonne année à toi Vladimir !

Vladimir Vodarevski 02/01/2012 21:41



Merci l'Infree. Bonne année à toi aussi.



Flamant rose 01/01/2012 19:31


Merci de révéler l'existence de ce site. Bonne et heureuse année à vous et à vos lecteurs.

Vladimir Vodarevski 01/01/2012 21:49



Merci Flamant Rose. Et bonne année à vous aussi.