Analyse Libérale

Revue du web: R. Perry candidat à l'investiture républicaine.

19 Août 2011 , Rédigé par Vladimir Vodarevski Publié dans #Revue du web

 

Le net est une magnifique source d'information, mais qui nous submerge par son abondance. Cette semaine, l'actualité étrangère a été marquée par l'entrée en lice de Rick Perry dans la course à l'investiture républicaine à la présidence des USA.

 

Voici deux articles intéressants sur le sujet, pour vraiment comprendre cette actualité.

 

R. Perry candidat: la primaire républicaine bouleversée, par K. Weinstein

Cet article émane du Bulletin d'Amérique, il est traduit de l'anglais. Son auteur est en effet américain, et c'est donc une analyse américaine de l'entrée en lice de R. Perry.

 

Bernanke menacé de représailles.

Cet article provient du blog de Pierre-Yves Dugua, le correspondant aux USA du Figaro. Il commente la critique de Bernanke, le président de la Fed, par Rick Perry.

 

Bonne lecture!

 

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article

benichou 21/08/2011 04:57



Cher collègue,


je lis avec attention pratiquement tous vos papiers, et je les trouve sérieux et construits, même si je ne partage pas vos convictions.


je ne manque pas d'y faire référence quand c'est pertinent.


Quand aux états unis, je m'y intéresse depuis, en gros, la mort de kennedy, (j'avais 17 ans!).J'ai fréquenté professionnellement pas mal d'Américains.je crois donc connaitre assez bien le
fonctionnement de cette société ( de ces sociétés?).


On y trouve le meilleur et le pire: de vrais contre pouvoirs, mais une justice de "classe", des perçées technologiques extraordinaires, mais les américains "moyens sont des gens assez "basiques",
une vraie démocratie, mais de plus en plus confisquée par l'argent, Quand aux errement de la politique extérieure, surtout depuis les années 60, il y aurait beaucoup à dire!


Je continue de préférer l'amérique de Roosevelt, voire celle de Heisenhower, à celle de Bush, père et fils!


De la même façon, j'aime l'amérique de Kazan, Capra, Scorcese , Woody Allen et mel Brooks, evidemment!


Vous n'ignorez pas que le département de la justice a entamé une action contre S§P avec des accusatuions très graves. J'espère qu'ils arriveront à avoir leur peau et que S§P sera rayé de la
carte!


En attendant de pendre Blankfein et consorts.


je vais essayer de me procurer le bouquin auquel vous faites référence.


Quand à la familiocratie,c'est une réalité.Il y a un article dans " la Grèce de A à Z".Je vais le scanner et vous le faire parvenir.


Cordialement.



Vladimir Vodarevski 21/08/2011 09:35



Personnellement, les USA me fascinent par leur vitalité, mais ils me paraissent tellement différents de l'Europe! Je ne saurais pas y vivre, je crois. Leur démcratie, et leur justice, quand on en
est familier avec leur fonctionnement, en valent certainement d'autres.


Les libertariens pourraient corriger certains "défauts" des USA, puisqu'ils sont contre l'interventionnisme à l'étranger, et contre la ploutocratie. Cependant, dans mon commentaire, je parle des
économistes libertariens. En politique, on peut se prétendre libertarien sur une chose, comme réduire la place de l'Etat, mais préserver le complexe militaro industriel, pour gagner les voix
conservatrices.



benichou 20/08/2011 06:49



Perry est un homme du clan Bush. qui a mené la politique que l'on connait bien


voici ce qu'en dit wikipedia :


Rick Perry est un partisan de la préservation des droits des États contre le gouvernement fédéral. Il a notamment écrit un livre a ce sujet intitulé Fed Up! Our Fight to Save America from
Washington (Ras le bol ! Notre lutte pour sauver l'Amérique de Washington) dans lequel il se décrit lui-même comme étant un « conservateur fiscal fier de l'être »,
opposé à l'intervention de la puissance publique et favorable à une réduction des taxes et impôts dans tous les domaines3. À ce titre il s'est opposé à la réforme de santé de Barack Obama. Il est pour l'abandon pur et simple de l'impôt
fédéral sur le revenu, de la taxation sur les plus-values, sur les sociétés, sur l'héritage1.


Seriez vous un agent masqué des républicains extrémistes et des Tea Party?


La pensée économique libertarienne est une pensée profondémént nuisible.



Vladimir Vodarevski 20/08/2011 09:19



Rick Perry s'inscrit dans un débat classique et récurrent aux USA entre plus ou moins d'Etat fédéral. Le plus d'Etat fédéral l'emportait à partir de Franklin Roosevelt, tandis que le moins d'Etat
commence à revenir depuis l'époque Clinton.C'est le débat sur la liberté contre l'étatisme.


De même pour le débat sur l'assurance santé. Les américains ont deux programmes, Medicaid et Medicaid, pour les plus défavorisés. Ils considèrent que ceux qui ne bénéficient pas de ce programme
et ne cotisent pas à une assurance privée le font volontairement.


Les américains placent également l'emploi au coeur de leurs préoccupations, plus qu'en France. C'est par l'emploi qu'on accède aux moyens de vivre, de se soigner. Tout ce qui peut entraver
l'emploi, comme Obamacare, est mal vu.


Il faut toujours considérer les USA comme un pays très différents de la France, ou la Grèce. Un peu comme la Chine. Nos références sociales n'y ont pas cours. Même chez les démocrates, même chez
les plus défavorisés.


Rick Perry n'est pas réputé proche du clan Bush, d'après ce que j'ai pu lire.


Quant aux libertariens, c'est une mouvance assez large. Elle présente l'intérêt, pour sa partie intellectuelle, de revenir sur le questionnement sur le rôle de l'Etat, et le développement de
l'être humain. Son spectre est très varié, allant de Ayn Rand à Milton Friendman que l'on classe parfois parmi eux, en passant par Rothbard, Mises, et Hayek. Ayn Rand et Hayek étant pourtant
assez éloignés par leurs théories sur l'Etat.


Connaissez-vous le livre de Sébastien Caré, La pensée libertarienne, aux éditions puf? C'est un livre un peu ardu, car issu d'une thèse
universitaire, mais il est excellent.


Il faut se méfier des raccourcis français sur le libéralisme, et les USA. C'est pourquoi je présente ce lien vers le Bulletin d'Amérique, qui publie des traductions intéressante, montrant
l'argumentation, l'analyse d'américain. Il me paraît ptôt libéral, mais les tribunes des auteurs répondent aux arguments de leurs adversaires, ceux qui permet de connaître les deux points de vue.


Si vous aussi vous trouvez des sites intéressants, n'hésitez pas à les présentez.


J'ai une question pour vous. J'ai vu passé un article, ou un commentaire sur un article, que je n'ai pas su retrouver, faisant allusion à des familles qui contrôleraient réellement la Grèce.
Qu'en pensez-vous?


Je rappelle à ceux qui liront ce commentaire que vous tenez un excellent blog sur la Grèce: Kafenio.