Analyse Libérale

Présidentielle : population en âge de voter.

23 Avril 2012 , Rédigé par Vladimir Vodarevski Publié dans #Présidentielles 2012

Un internaute sur Facebook a fait un calcul intéressant à partir des résultats du premier tour de l'élection présidentielle, et de l'estimation de la population française de l'INSEE de la population. Ce calcul indique que depuis 2007 la population en âge de voter a augmenté de 4,1 %, mais que le nombre d'inscrits sur les listes électorale a régressé de 0,2 % .

 

Ce qui donne comme résultat que 37 % de la population en âge de voter ne l'a pas fait ou a voté blanc. Ajoutons environ 27% de personnes ayant voté aux extèmes, Le Pen ou Mélenchon. Cela fait plus de 60 % des personnes en âge de voter qui rejetteraient la classe politique, ou ne seraient pas intéressés par elle.

 

 

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article

citoyenne 11/05/2012 11:18


A suivre ce raisonnement, ça veut dire que vous considérez que Mélenchon et Le Pen ne font pas partis de la classe politique ?! Si on vote pour les extrêmes, on rejette la classe politique. Je
trouve ce raisonnement faux, les extrêmes sont des forces politiques, constituent des partis, ils ont des députés, développent un programme avec des idées (que l'on y adhère ou pas). Voter les
extrêmes c'est exprimer une opinion qui n'est pas forcément celle du rejet, c'est aussi vouloir d'autres choix.

Vladimir Vodarevski 12/05/2012 15:40



Merci pour votre commentaire. Mon opinion est effectivement que les votes extrémistes expriment essentiellement un rejet. Je dois ajouter cependant que les extrêmes abordent des sujets que les
autres partis n'abordent pas forcément. En particulier le FN, qui abordent les peurs des français, leur questionnement vis-à-vis de l'immigration, de l'Islam, questions sur lesquelles il y a peu
de débats en France.L'absence de débat favorise toujours l'extrémisme.


Est-ce que cela signifie que les français adhèrent aux thèses? En partie, peut-être. Mais, en 2007, Sarkozy avait su prendre des voix au FN sans adopter ses thèses.


Par contre, les thèses de l'extrême gauche sont peut-être plus ancrées en France.



I-Cube 30/04/2012 12:17


Bien vu !


Belle démocratie élective qui n'élit que des "minoritaires"...

Ibenichou 24/04/2012 09:40


Je trouve parfaitement scandaleux de mettre sur le même plan une faasciste/pétainiste avérée et un humaniste comme mélanchon.


l'époque est marquée par une grande confusion.

D.J 23/04/2012 20:18


Bienvenu a votre blog sur ma liste des liens libéraux. Je viens de vous découvir sur contrepoints.


 


Bien à vous,


 


D.J


 


http://leblogdjetliberte.blog.tdg.ch/

Vladimir Vodarevski 24/04/2012 15:41



Merci.


Je découvre votre blog également.