Analyse Libérale

Les très hauts salaires en 2007

3 Avril 2010 , Rédigé par Vladimir Vodarevski Publié dans #Social

 

      Le numéro d'avril 2010 d'INSEE Première (version imprimable ici) traite des très hauts salaires du secteur privé en 2007. Sont désignés ainsi les 1% de salariés à temps complet les mieux rémunérés. (N'hésitez pas à cliquer sur les liens pour voir les chiffres complets. Ce sont des articles simples, courts, et pas rebutants du tout de l'INSEE, et vous verrez ainsi d'où viennent les informations des journalistes sur le sujet.)

 

      Faisons tout de suite la distinction entre très hauts salaires et très hauts revenus. L'INSEE ne traite ici que des salariés. Les plus hauts revenus sont les revenus financiers, donc pas les salaires. Cette étude de l'INSEE ne couvre donc pas tous les hauts revenus,et n'intègre pas les plus élevés.

 

      L'INSEE donne une série de chiffres. Ainsi, les très hauts salaires sont les salaires bruts supérieurs à 124 573 euros. 133 000 personnes sont concernées, pour un salaire moyen de 215 600 euros brut.

 

      Ces très hauts salaires concernent des quadragénaires et des quinquagénaires, à quelques exceptions près. Ces exceptions étant essentiellement des sportifs de haut niveau.

 

      Ce qui frappe, c'est bien sûr l'écart avec le revenu moyen, qui est élevé. Le revenu moyen étant de 32 000 euros brut, le salaire moyen net de tous prélèvement s'élevant à 23 964 euros, et la moitié des salariés à temps complet du secteur privé et semi public gagnent moins de 19 128 euros nets par an (cf INSEE Première mai 2009).

 

      Mais, surtout, c'est l'évolution de ces très hauts salaires qui est frappante. Ceux-ci ont en effet augmenté de 5,2% en moyenne par an depuis 2002, contre 2,3% en moyenne par an pour l'ensemble des salariés.

 

      L'INSEE Première indique que ces très hauts salaires sont bien représentés dans la finance, les holdings, le conseil en entreprise, le commerce de gros. La déconnexion avec les salariés "normaux" pourrait s'expliquer par le fait que ces très hauts salaires sont de niveau international. Les grosses entreprises sont de niveau mondial, le conseil à ces grosses entreprises également. Cependant, l'étude de l'INSEE ne permet pas de vérifier cette hypothèse.

 

      Il n'en reste pas moins qu'elle confirme une évolution inégale des revenus, déjà constatée par ailleurs. Que ce soit pour les salariés ou les non salariés, le revenu des 1% les plus riches augmente plus, beaucoup plus quand même, que la moyenne. (Voir aussi, sur ce sujet: Inégalités, évolution des revenus )

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article

Infreequentable 06/04/2010 08:27


Perso, j'y vois comme un souci...
Je conçois bien qu'un "boss" s'attache des talents par le salaire : il n'a pas vraiment d'autres solutions.
Et s'il fait l'effort, le salarié pourrait partir à la concurrence avec son savoir-faire et ses meilleurs clients... Une catastrophe.
Mais je sais aussi que le "très haut salaire" et une "horreur fiscale", sans même parler de l'inefficience sociale.

Faut-il être si sot pour en accepter l'outrecuidance ?

Et puis que veut dire un salaire 100 fois supérieur à celui d'un smicard ?
Ou 50 supérieur à un cadre moyen ?

Faut-il vraiment en accepter l'outrance, génératrice de désordre social ... ?


CANDIDE 03/04/2010 20:06


Je n'apporte ici aucun commentaire au contenu de votre billet d'aujourd'hui.
Mais, je profite d'attirer votre attention sur le site du Sénat, en particulier sur le chapitre "audition de commission" http://videos.senat.fr/video/ qui présente un caractère pédagogique d'une
rare qualité et "policé" si on le compare aux autres médias d'information dont nous disposons.
En particulier, le 2 avril 2010, la commission des affaires économiques (non encore publiée sur le site à cet instant) a entendu notamment le PDG de la BNP et il a été évoqué la réforme bancaire
(Bâle III) et les conséquences inquiétantes qui pourraient en résulter dès 2012 si elles étaient appliquées en l'état de sa rédaction.
En espérant ainsi alimenter le débat et ouvrir des horizons ...
Cordialement.


Vladimir Vodarevski 03/04/2010 20:15



Merci


Le lien en hypertexte: http://videos.senat.fr/video/  


Le site du Sénat recèle des documents très intéressants. N'hésitez pas à en faire de la pub.