Analyse Libérale

La TVA sociale et l'Allemagne

5 Février 2011 , Rédigé par Vladimir Vodarevski Publié dans #L'Allemagne et la France

 

      La France a pour habitude de se comparer à l'Allemagne, et à vouloir imiter son voisin d'outre Rhin. Notamment, les partisans de la TVA sociale soulignent que l'Allemagne a diminué les charges sociales et augmenté la TVA.

 

      Cependant, cette argumentation oublie un point: la dépense publique, en pourcentage du PIB, moins élevée en Allemagne qu'en France, comme le montre cet article du Figaro.


      Ainsi, en 2009, la dépense publique représentait 56% du PIB en France, contre 47,6% en Allemagne.

 

      Cette dernière a fait passer sa dépense publique de 48,5% du PIB en 2003 à 43,7% en 2008, la crise ayant fait monter ce ratio en 2009.

 

      Par comparaison, la dépense publique en France en 2008 s'élevait à 52,8%.

 

      Par conséquent, sachant que le taux de TVA en Allemagne est de 19%, équivalent au taux français de 19,6%, une baisse des charges ne peut venir que d'une baisse de la dépense publique, si on suit l'exemple allemand.

 

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article

I-Cube 07/02/2011 11:04



Bien vu !


Et logique : Il n'y a plus de marge de manoeuvre (ou si peu) sur la TVA qui représente déjà plus de 47 % des recettes de l'Etat...



benichou 05/02/2011 18:57



merci pour cet article: Sarko et cie, que du vent!


Extrait " La France est cependant battue par la Finlande, et surtout par le Danemark et ses 58,6% de dépenses publiques. Mais ce pays affiche aussi un déficit inférieur à 3% du PIB en 2009,
contre 7,5% pour l'Hexagone.".


Cherchez l'erreur...


Comme quoi, des politiques sociales avancées ne mènent pas inéluctablement à des déficits budgétaires abyssaux.