Analyse Libérale

Enfin un espoir de changement dans les agences de notation?

7 Septembre 2009 , Rédigé par Vladimir Vodarevski Publié dans #Crise et Relance

Un article du quotidien Les Echos du 7 septembre 2009 mérite le détour. Il rapporte une décision d'un juge, qui remet en cause le système de défense des agences de notation, quand des investisseurs les attaquent en justice sur les notes attribuées aux titres subprime. Les titres recevaient une bonne note, alors qu'ils étaient risqués.

Est-ce un pas vers une remise en cause du système de notation, avec des agences qui notent les produits à la conception dsquels elles participent, et qui sont payées par ceux qui vendent les titres qu'elles émettent? On en est loin. Mais il y a peut être, peut-être, un processus engagé.

On remarque surtout que c'est ce qu'on peut appeler la société civile qui se bat pour le changement. Ce sont de grands investisseurs qui attaquent les agences de notation en justice. Pendant ce temps, les grands décideurs politiques dissertent sur les bonus, ce qui fait sans doute plaisir aux population, mais n'a rien à voir avec la crise. (cf   Commentaire sur les bonus des traders   et  G20 finances du 05/09/2009  )


La crise avec des mots simples, le livre du blog est paru. Cliquer ici.
  

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article

mamalilou 10/09/2009 15:53

ben oui...
toujours un peu de tape à l'oeil, de "couverture", d'esbrouffe, pour faire passer la pilule... en douce ...

un processus...c'est long un processus, ah que de réticences regimbeuses ... quelle perte de temps entre la prise de conscience, l'établissement d'un mode opératoire efficace et la mise en application
tout ça c'est du temps pour les roublards qui trouvent toujours des brèches dans un système pour quelque privilège, ou quelque passe-droit, échapper à, préserver des conforts, maintenir en conformité les bases structurelles de leur confortable quotidien, les "autres" feront les efforts... tous ces gens qui sont si naïfs...n'est-ce pas...
soupir...

quoi comment ça encore un vrac d'acidité gastrique...
mmm ouais, c'est pas faux...
bises en bonus.:o)